VOYAGE 7

 

Son entreprise lui permit de réaliser des voitures prestigieuses autour de ses moteurs.
Le MONO sera repris par pratiquement 200 constructeurs ou artisans mondiaux
(dont les plus grands comme Renault, Delage, Opel, Adler ou Pierce-Arrows).
Le remarquable V 8 conçu à l'origine pour des avions équipera de nombreuses voitures à partir de 1910
et sera repris aux USA par Cadillac et Ford. Il devait également engager sa Maison dans la production
de bornes kilométriques et de panneaux de signalisation, à côté de la fabrication de cartes routières
et de guides touristiques, activités qu'il cédera aux frères Michelin (comme plus tard le projet des michelines).

On avait également décidé de réaliser pour les transports routiers de marchandises
et de personnes (créant le premier service routiers de voyageurs entre Condé et Vire en 1898),
le chemin de fer et l'aviation (un moteur sera vendu à Hispano-Suiza).
On devait aussi revenir au nautisme et même travailler sur un projet de sous-marin.

Et comme le grand chef se révélait très actif et très mondain, il se laissa tenter par la politique.
Le marquis devint ainsi le "meilleur élu de France", en étant député
ou sénateur perpétuel de Nantes de 1902 à... 1940,
date à laquelle il refusera d'ailleurs les pleins pouvoirs au maréchal Pétain.

Mes remerciements à Monsieur René VILLE, Président de l'Amicale de Dion-Bouton,
qui édite plusieurs brochures très complètes sur cette épopée.

Vous pouvez vous les procurer à l'adresse suivante :

Amicale de Dion-Bouton, le Combaud, 33490 St -Martin de Sescas - Tel/Fax : 05.56.62.73.19

ou bien en visitant le site internet : perso.wanadoo.fr/de.dion.bouton

SUITE DU VOYAGE............