VOYAGE 9

 

Ma Douce et Tendre,

Mon périple à Puteaux touche à sa fin. J'ai décidé de retourner à certains endroits, saluer les gens qui me sont chers.
Avez-vous des nouvelles de Gaston ? Si vous ignorez son adresse, envoyez Adrien la quérir. Vous me la ferez savoir aussitôt. 
Vous me manquerez, tout comme me manque aujourd'hui, ces gens, mes frères et soeurs dont l'histoire vous est encore inconnue... 
Mais dans votre coeur, Amie, ce qui vivra de moi, ce n'est pas le cristal si pur de mes fontaines, c'est justement tout cela ...

mon humanité, par quoi je vaux bien d'être aimé, c'est ma terre, mon Pays, qui me semble si lointain.
Aussi, il se pourrait que j'y retourne très prochainement. 

En attendant le bonheur de vous revoir...
Dans un silence ému, mon désir s'exaspère,
Et mon coeur amoureux, tout doucement, espère..

Votre Dévoué.

 

Le pont de Neuilly, le métro , les embouteillages....
et ce couloir de bus sur la gauche, que chacun d'entre nous aimerait emprunté pour se dégager... Non ?

 

Le café du Pont a bien entendu disparu depuis cette époque. 
Une des tours de la Défense s'y situe quasiment au même emplacement. 

Les voitures garées en double file, fussent-elles à cheval, y étaient pourtant déjà, monnaie courante...

 

  Renoir aurait pu immortaliser tous ces endroits. Le temps ne semblait avoir de prise...

 

SUITE DU VOYAGE............